Covid 19 : quels sont les clubs de Ligue 1 les plus pénalisés par le retour de la jauge à 5000 spectateurs ?

Stade Rennais vs Montpellier (2-1), 2e journée de Ligue 1, le 29/08/20 disputé au Roazhon Park déjà en jauge restreinte en raison de l'épidémie Covid 19
Stade Rennais vs Montpellier (2-1), 2e journée de Ligue 1, le 29/08/20 disputé au Roazhon Park déjà en jauge restreinte en raison de l’épidémie Covid 19 © Ouest Médias

Cette jauge à 5000 spectateurs, pour les événements en extérieur dont les matchs de football professionnel, a été annoncée lundi 27/12/21 par le Premier Ministre Jean Castex après un conseil de défense. Elle sera appliquée à partir du lundi 03/01/2022 pour une durée de trois semaines. Elle concerne deux rencontres des 16e de finale de Coupe de France et trois journées de Ligue 1, si elle n’est pas prolongée au-delà… Elle ne prend pas en compte la capacité maximale des enceintes pour se fonder sur ce quota fixe et commun à l’ensemble d’entre elles, du Vélodrome à Marseille (66226 places) à Gabriel-Montpied à Clermond-Ferrand (12381 places). Sur la base de la fréquentation moyenne de la phase aller du championnat de France, et du nombre d’affiches impactées, le club le plus pénalisé serait le RC Lens quand Monaco pourrait ne pas voir grande différence. Quelques données pour poser le contexte avec une infographie interactive afin de visualiser les conséquences envisagée et imposées par la situation sanitaire.

Pendant au moins trois semaines, on va à nouveau entendre les joueurs se parler dans des stades de Ligue 1 (mais aussi Ligue 2, Top 14 et pro D2 pour le rugby) sonnant creux en raison de tribunes dégarnies. La faute au variant Omicron qui attise toutes les craintes sur la base de chiffres de propagation de l’épidémie de Covid-19 qui posent des questions parfois sans réponse (contagiosité, dangerosité…). « On joue à la roulette russe en espérant le meilleur » explique l’épidémiologiste Dominique Costagliola dans les colonnes du quotidien Le Monde (28/12/21).

Lire aussi : Covid 19, retour de la jauge 5000 places dans les stades de football professionnel (28/12/21)

Cela dit, tous les clubs de L1 de l’Hexagone ne seront pas à la même enseigne avec un préjudice potentiel en billetterie variable selon la capacité maximale de leur stade, leur affluence moyenne et le nombre d’affiches disputées à domicile : seuls deux 16e de Coupe de France (Vannes vs PSG à La Rabine, lundi 03/01/22 et Lens vs Lille à Bollaert, mardi 04/01/22) sont touchés puis trois journées de L1 (les week-ends des 08 et 09/01, 15 et 16/01, 22 et 23/01 pour les J20 à 22). Soit quelques chocs d’envergure qui auraient fait le plein :

  • 20e journée : Girondins de Bordeaux vs Marseille et Olympique Lyonnais vs Paris SG
  • 21e journée : Olympique de Marseille vs Lille OSC
  • 22e journée : Olympique Lyonnais vs AS Saint-Etienne et RC Lens vs Olympique de Marseille

Le RC Lens serait le club de Ligue 1 le plus pénalisé par l’entrée en vigueur de la jauge

Avec son 16e de finale de Coupe de France, derby attendu contre le voisin lillois, mardi 04/01/22, puis les réceptions du Stade Rennais (08/01) et Marseille (22/01), le RC Lens est sur le papier le plus pénalisé. La jauge à 5000 supporters représente 13% de la capacité totale du stade Bollaert (37705) qui a tourné à 35505 spectateurs en moyenne en phase aller de Ligue 1 soit 95% de taux de remplissage. Si l’on se fonde sur ces valeurs, son manque à gagner potentiel (jauge 5000 vs affluence moyenne x 3 matches) représenterait 245% de sa capacité totale. Les dirigeants artésiens ont demandé à la FFF de reprogrammer le 16e de finale de Coupe de France au dimanche 02/01/22. Le Président du LOSC, Olivier Létang, a déjà répondu dans le quotidien L’Equipe qu’il n’est pas d’accord.

Dans le détail, voici la ventilation des équipes selon le nombre de dates sur leur pelouse :

  • Trois : Lens
  • Deux : Angers, Clermont, Bordeaux, Montpellier, Metz, Nantes, Lyon, PSG, Stade Brestois
  • Un : AS Monaco, AS Saint-Etienne, ES Troyes AC, FC Lorient, Lille OSC, Marseille, OGC Nice, RC Strasbourg, Stade de Reims, Stade Rennais

Et Monaco serait en théorie très peu touché par la jauge au regard de son affluence moyenne à 5223 spectateurs…

Si l’addition pourrait donc être salée côté Sang et Or, la situation de l’AS Monaco se dessinerait de façon plus neutre : les joueurs de la Principauté tournent à 5223 spectateurs de moyenne à Louis II depuis le début de la saison, ils se rendront à Nantes et Montpellier pour seulement accueillir Clermont. Delta statistique : -223 billets…

Au-delà de ces deux extrêmes, les formations les plus lésées seront celles qui font régulièrement le plein (+85% de taux de remplissage) avec une perte potentielle qui ira crescendo selon la capacité maximale : plus on vide un grand stade toujours plein, plus la perte est élevée et est multipliée par le nombre de matchs. Le 2e club le plus touché serait alors le Paris SG.

La question de l’indemnisation par les pouvoirs publics n’a pas encore été abordée : 107 millions d’euros d’argent public ont été alloués, en 2020, à la compensation des pertes de billetterie puis 100 millions en 2021.

Une infographie interactive pour apprécier les données de fréquentation des stades de L1 et l’impact du retour de la jauge à 5000 personnes

En six graphiques, ci-dessous, sont présentées les information suivantes (source des données : ligue1.fr)

  1. Capacité maximale des vingt stades de Ligue 1, part relative en volume de la jauge 5000 et sièges alors vides
  2. Jauge 5000 en pourcentage de la capacité maximale pour chacun des vingt stades
  3. Affluence moyenne par équipe au cours de la phase aller de Ligue 1, en décomptant les huis clos (trois pour Nice, deux pour Lens), la rencontre arrêtée Marseille vs Lyon, le report de Clermont vs Strasbourg (J19)
  4. Taux de remplissage moyen des stades durant cette phase aller, c’est à dire affluence moyenne divisée par capacité maximale
  5. Manque à gagner théorique en volume, pour chaque club, soit le nombre de rencontre à domicile multiplié par la différence entre (5000 – affluence moyenne/match)
  6. La valeur obtenue ci-dessus en 5. rapportée à la capacité totale du stade pour obtenir en pourcentage une appréciation de l’impact
Flavien Tait, sous le maillot du Stade Rennais, balle au pied, lors de la réception de Bordeaux en Ligue 1 le 20/12/2020
Une seule rencontre à domicile du Stade Rennais, la réception de Bordeaux, dimanche 16/01/22 à 13h00 est pour le moment concernée par la jauge restreinte imposée le 27/12/21 à compter du 03/01/22 quant aux événements en extérieur. La saison passée (20/12/20), Flavien Tait et ses partenaires avaient accueilli les Girondins dans un Roazhon Park à huis clos © Ouest Médias

Pierre Minier / Ouest Médias

Les derniers articles du blog