Covid 19 : la jauge dans les stades pourrait-elle finalement être proportionnelle ?

Supporters du Stade Rennais avant un match au Roazhon Park brandissant des écharpes aux couleurs de leur club pendant l'hymne breton
Les supporters du SRFC au Roazhon Park, le 18/12/21, lors des 32e de finale de Coupe de France, match Stade Rennais vs FC Lorient (1-0) © Ouest Médias

Le projet de loi relatif au pass vaccinal a été examiné mercredi 29/12/21 par la commission des lois de l’Assemblée Nationale. Prochaine étape : son passage, dès lundi 03/01/22, devant l’ensemble des députés, en session dans l’hémicycle, puis au Sénat deux jours plus tard, mercredi 05/01/22. Durant les débats hier, un amendement a été adopté, contre l’avis du rapporteur de séance (source LCP), en vue d’établir une jauge de spectateurs dans les enceintes ouvertes et fermées, dont les stades de Ligue 1 pour le football professionnel, non plus fixe à respectivement 5000 et 2000 personnes mais proportionnelle à la capacité totale de l’enceinte. Reste à savoir si cette disposition survivra à la navette parlementaire pour figurer dans le texte définitif. Dans l’immédiat, un décret du 31/21/21 valide la jauge à 5000 et impose que le spectateurs soient tous assis. Lors des débats devant les députés, lundi 03/12/21, le gouvernement a déposé et fait approuver – quant à lui – un amendement de compromis tenant compte de la «caractéristique» de chaque enceinte fermée ou ouverte. Vendredi 07/01/22, la Ministre des Sports Roxana Maracineanu a confirmé sur l’antenne de France-Info que l’on se dirigeait vers une jauge proportionnelle pour les stades de plus de 5000 places.

En préambule, rappelons l’objet des débats en cours. Le projet de loi, s’il est voté, transformerait le pass sanitaire en pass vaccinal « pour l’accès aux activités de loisirs, aux restaurants et débits de boisson, aux foires, séminaires et salons professionnels ou encore aux transports interrégionaux ».

C’est à dire que la vaccination deviendrait obligatoire, dans ces cas, puisque le test PCR négatif ne serait plus pris en compte. Le Conseil d’Etat a rendu lundi 27/12/21 un avis sur le sujet indiquant que cette obligation « est susceptible de porter une atteinte particulièrement forte aux libertés » et « peut limiter significativement la liberté d’aller et de venir et est de nature à restreindre la liberté de se réunir et le droit d’expression collective des idées et des opinions ».

Dans un contexte de vague épidémique Covid-19, liée au variant Delta, et de propagation s’accélérant sous l’effet de la mutation Omicron, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé en conférence de presse, dès lundi 27/12/21 au soir, qu’une jauge s’appliquerait à compter du lundi 03/01/22 tant pour les événements collectifs en intérieur (2000 personnes) qu’en extérieur (5000 personnes). Le sport professionnel indoor (basket, handball…) et outdoor (football, rugby) est concerné pour une première séquence de trois semaines… étant entendu qu’une révision de la situation sanitaire par les autorités est prévue dès le 05/01 prochain.

Lire aussi : quels seraient les clubs de Ligue 1 les plus impactés par la jauge à 5000 spectateurs ?

Un amendement pour une jauge proportionnelle adopté en commission des lois de l’Assemblée Nationale, un amendement de même teneur prévu au Sénat quand la Serie A en Italie bascule à 50%

L’amendement voté mercredi 29/12/21 en commission des lois de l’Assemblée Nationale était notamment porté par le député LREM Sacha Houlié, supporter déclaré de l’Olympique de Marseille sur le principe, déclare-t-il, « du bon sens ».

Michel Savin, sénateur LR de l’Isère, a communiqué sur Twitter (29/12/21) qu’il déposerait un amendement de même teneur, dans l’idée de faire « confiance aux acteurs du sport et à l’intelligence collective ».

A titre de comparaison européenne, le quotidien italien La Gazzetta dello Sport nous apprend que, sur décision du gouvernement transalpin, la Serie A bascule sur une jauge proportionnelle à 50% (contre 75% actuellement) avec une entrée en vigueur prévue le 06/01/22.

Attendons donc la semaine prochaine pour connaître le sort réservé à l’amendement de Sacha Houlié et s’il sera conservé, ou non, dans le texte final.

Quelle serait la projection de jauge pour les vingt stades de Ligue 1 avec une approche proportionnelle à 50% ?

Sur la base des données recensées et publiées dans notre article d’hier, voici (ci-dessous), en infographies, une mise à jour des données avec une projection de la perte théorique possible pour chaque club de Ligue 1 et par match, entre les jauges 5000 et 50% selon les capacités possibles comparées à l’affluence moyenne à domicile lors de la phase aller du championnat 2021/2022 de Ligue 1.

Pour les trois prochaine semaines, selon le calendrier, le nombre d’affiches concernées selon les vingt clubs de Ligue 1 (Lens devant de surcroît jouer son 16e de finale de Coupe de France, à Bollaert, mardi 04/01/22 contre Lille) est le suivant :

  • Trois : Lens
  • Deux : Angers, Clermont, Bordeaux, Montpellier, Metz, Nantes, Lyon, PSG, Stade Brestois
  • Un : AS Monaco, AS Saint-Etienne, ES Troyes AC, FC Lorient, Lille OSC, Marseille, OGC Nice, RC Strasbourg, Stade de Reims, Stade Rennais

Cette jauge à 50% permettrait de limiter la perte financière en billetterie et de réduire le casse-tête des dirigeants pour choisir quels supporters seraient à inclure dans les 5000… ou pas. A l’instar du RC Lens qui s’est basé sur un critère objectif quant au derby nordiste en Coupe de France : « Le Racing a choisi, pour cette rencontre, de limiter la venue aux supporters issus de la tribune dont le taux de réabonnement est le plus important. »

Un décret du 31/21/21 valide dans l’immédiat la jauge à 5000 spectateurs

Le décret n°201-1957 du 31/12/21 stipule ainsi :

« Art. 42. – Jusqu’au 23 janvier 2022 inclus, les établissements sportifs couverts, relevant du type X défini par le règlement pris en application de l’article R. 143-12 du code de la construction et de l’habitation, et les établissements de plein air, relevant du type PA défini par ce même règlement, ne peuvent accueillir du public que dans les conditions suivantes :
« 1° Les espaces permettant les regroupements sont aménagés dans des conditions permettant de garantir le respect de l’article 1er ;
« 2° Les spectateurs accueillis ont une place assise ;
« 3° Le nombre de personnes accueillies ne peut excéder 2000 dans les établissements sportifs couverts et 5000 dans les établissements de plein air ;
« 4° La vente et la consommation d’aliments et de boissons sont interdites sauf dans les espaces où le public est accueilli pour les activités mentionnées au I de l’article 40 et dans les conditions prévues par le présent décret pour celles-ci.
« Dans les parcs zoologiques, d’attractions et à thèmes, les 2°, 3° et 4° ne s’appliquent qu’aux espaces accueillant du public non circulant pour des spectacles ou projections. »

Les débats devant les députés ont débuté comme prévu lundi 03/01/22 mais ils ont été interrompu dans la nuit après un vote contre la prolongation des échanges. Le calendrier initial du gouvernement Castex prévoyant une entrée en vigueur du pass vaccinal le 15/01/22 devrait être modifié.

Sur la question de la jauge des enceintes ouvertes et fermés, le gouvernement a déposé et fait adopter un amendement de compromis tenant compte de la « caractéristique » de chaque établissement (article AFP/Le Figaro en source).

Roxana Maracineanu confirme l’option d’une jauge proportionnelle

Invitée de France Info, vendredi 07/01/22, la Ministre des Sports a déclaré :  « On ira sur des jauges proportionnelles au-delà de ces seuils : 2000 en intérieur, 5000 en extérieur. Le décret qui va le permettre n’est pas encore écrit, ça dépendra de la situation sanitaire. La situation sera sans doute laissée à l’appréciation des Préfets sur les territoires parce que les situations sanitaires ne seront pas les mêmes. Ce n’est pas encore d’actualité. Il va falloir que le pass vaccinal entre en vigueur. Toutes les personnes qui seront au stade auront été vaccinées. On ne pourra plus y venir avec un simple teste comme c’était le cas avant. »

Pierre Minier / Ouest Médias

Les derniers articles du blog