Quelle jauge finale pour les stades de Ligue 1, fixe à 5000 ou proportionnelle ?

Vue de la tribune "Rennes" vide, derrière l'un des 2 buts du Roazhon Park, l'enceinte du Stade Rennais FC, club de football de Ligue 1
Le Roazhon Park accueillera le match Stade Rennais vs Bordeaux, dimanche 16/01/22 à 13h00. Avec 5000 spectateurs au maximum ou plus… © Ouest Médias

Combien de spectateurs accueillir au sein du Matmut Atlantique, vendredi 07/01/22, pour la réception de l’Olympique de Marseille par les Girondins de Bordeaux ? La question a été vite tranchée par les organisateurs puisque cette première rencontre de la 20e journée de Ligue 1, remportée 1-0 par les Phocéens en reprise du championnat de France de football professionnel, après la trêve, était à huis clos ! Elle a d’ailleurs frôlé l’annulation en raison des cas de Covid-19 qui se multiplient dans les clubs. Pour l’agence Ouest Médias, retour photo et live, sur le terrain, dimanche 16/01 prochain à l’occasion de l’affiche Stade Rennais vs Bordeaux. Avec quelle jauge de public ? Alors que le projet de loi sur le pass vaccinal a été adopté en première lecture par les députés, et qu’il est actuellement examiné par les sénateurs, c’est toujours le quota fixe à 5000 personnes qui s’applique. Mais la tendance semble aller vers une bascule proportionnelle selon une déclaration, la semaine dernière, de la Ministre des Sports, Roxana Maracineanuet l’amendement du sénateur Pierre-Antoine Levi voté, mardi 11/01/22, en faveur d’une jauge à 50%. A suivre…

Dans l’immédiat, depuis les annonces du Premier Ministre Jean Castex, lundi 27/12/21, c’est le décret n°201-1957 du 31/12/21 qui fait foi. L’alinéa 3 de son article 42 stipule ainsi : « Le nombre de personnes accueillies ne peut excéder 2000 dans les établissements sportifs couverts et 5000 dans les établissements de plein air. »

L’application de cette règle a donné lieu à une vision assez « ubuesque », mardi 04/01/22, au stade Bollaert lors du derby RC Lens vs Lille OSC, comptant pour les 16e de finale de la Coupe de France (victoire des Artésiens aux tirs au but).

Un amendement de compromis du gouvernement adopté par les députés

On ne reviendra pas ici sur les débats à l’Assemblée Nationale qui ont abouti à l’adoption, avec retard et en première lecture, du projet de loi relatif à l’instauration en France du pass vaccinal, dans un contexte Covid-19 marqué par les variants Delta et Omicron. Restons sur le football ! Comme il l’avait annoncé avant l’examen du texte, le député LREM de la Vienne Sacha Houlié avait déposé un amendement, validé préalablement en commission des lois, pour passer d’une jauge fixe à une jauge proportionnelle.

Lire aussi : Et si la jauge dans les stades étaient finalement proportionnelle ?

Cette disposition a été modifiée par un contre-amendement de gouvernement, porté par le Ministre de la Santé Olivier Véran : la jauge ne serait plus proportionnelle mais selon « les caractéristiques » des enceintes. Soit pas de règle collective mais une appréciation au cas par cas, permettant – on l’imagine – de prendre en compte aussi la situation sanitaire du territoire concerné.

En Italie, par exemple, le principe d’une jauge à 5000 avait d’abord été fixé avant de basculer, début janvier 2022, sur un taux de 50% de la capacité totale.

Pour les vingt clubs de L1, voici la comparaison entre leur capacité maximale et une tolérance à 50% de celle-ci.

Un amendement au Sénat va dans le sens de la jauge proportionnelle

Le Sénat se penche sur le projet de loi « pass vaccinal » dès lundi 10/01/22. Le Sénateur LR de l’Isère, Michel Savin, rapporteur par ailleurs d’une proposition de loi visant à démocratiser la pratique du sport , a pris les devants et position dès fin décembre en faveur de la proportionnalité :

« Il faut faire preuve de bon sens, faire confiance aux acteurs locaux et à l’intelligence collective »

Michel Savin, senateur lr de l’isere

Roxana Maracineanu ouvre la porte, elle aussi, au principe de la proportionnalité

La Ministre des Sports s’était exprimée dès le mardi 04/01/22 sur son compte Twitter officiel.

Elle a récidivé et confirmé vendredi 07/01/22 sur l’antenne de France Info.

« On ira sur des jauges proportionnelles au-delà des seuils de 2000 en intérieur et 5 000 en extérieur. Le décret qui va le permettre n’est pas encore écrit, il dépendra de la situation sanitaire »

roxana maracineanu, ministre des sports

« La situation sera sans doute laissée au préfet parce que les situations sanitaires ne seront pas les mêmes selon les territoires » a précisé la Ministre des Sports, toujours au micro de France Info. Ce n’est pas encore d’actualité. Il va falloir que le pass vaccinal entre en vigueur. Toutes les personnes qui seront au stade auront été vaccinées. On ne pourra plus y venir avec un simple test comme c’était le cas avant ».

Elle est également revenue sur le match RC Lens vs Lille OSC ainsi que sur l’éventualité d’aides publiques pour compenser les pertes en billetterie : « C’est surtout à la responsabilité de tout le monde et des dirigeants des clubs à laquelle je fais appel. S’il y a des restrictions c’est pour mettre de la distance entre les gens qui est de deux mètres entre chaque personne. Je le dis à l’intention de tous les clubs qui auront des soucis financiers à voir leur jauge restreinte, nous serons là pour les aider. Nous avons déjà débloqué 210 millions d’euros pour les clubs professionnels pour pallier au manque de public.»

Combien de supporters au Roazhon Park, pour Stade Rennais vs Girondins de Bordeaux, dimanche 16/01/22 ?

Erminig, la mascotte du Stade Rennais avant l'arrivée des joueurs au Roazhon Park - © Ouest Médias
Erminig, la mascotte du Stade Rennais avant l’arrivée des joueurs au Roazhon Park – © Ouest Médias

La première inconnue à lever sera l’impact de l’épidémie sur les deux équipes d’ici une semaine : avant d’affronter Marseille, hier soir, Bordeaux comptait neuf cas de Covid-19 dans son effectif. Le club a finalement renoncé à déposer une demande de report d’annulation auprès de la LFP. Il s’était déjà déplacé à Brest, le week-end précédent, avec un effectif composé en partie de jeunes, s’inclinant 0-3 à Francis-Le-Blé en 16e de finale de Coupe de France. Sept cas étaient recensés à Rennes, début janvier.

Bruno Genesio, l'entraîneur du Stade Rennais - © Ouest Médias
Bruno Genesio, l’entraîneur du Stade Rennais – © Ouest Médias

En conférence presse (07/01/22), Bruno Genesio, l’entraîneur rouge et noir s’est voulu rassurant : après les tests réalisés jeudi 05/01/22, aucun autre joueur n’est touché avant l’AR à Lens (coup d’envoi ce soir à 21h00 pour le choc entre les 4e et 9e du classement provisoire de L1, seulement séparé par 4 points, 31 pour le SRFC et 27 pour le RCL de Franck Haise).

A huit jours du retour des coéquipiers de Benjamin Bourigeaud sur leur pelouse, le SRFC a communiqué sur le chiffre de 5000 : 3800 places pour les abonnés et 1200 pour les partenaires. Si les mesures restrictives ne sont pas prolongées au-delà du 23/01/22, ce sera l’unique rencontre impactée.

L’amendement visant à instaurer une jauge proportionnelle à 50% voté au Sénat mardi 11/01/2022

Contre l’avis du gouvernement et celui du rapporteur du projet de loi (source Le Monde), l’amendement déposé par le sénateur centriste Pierre-Antoine Levi a été adopté : il prévoit l’instauration d’une jauge dans les enceintes ouvertes et fermées, dont les stades de Ligue 1, à 50% de la capacité totale… et non plus fixe à 5000 spectateurs. Ce qui correspondant à l’hypothèse de l’infographie présentée au début de cet article, à titre indicatif, selon les clubs.

Pierre Minier / Ouest Médias

Première publication 08/01/2022

Les derniers articles du blog