Stade Rennais : comment booster l'engagement sur les réseaux sociaux d'un club de football pro par la diffusion photo en live ?

Problématique

Transmettre et diffuser les photos des matchs en direct sur les fils d'actualité socialmedia du SRFC

L’agence Ouest Médias est partenaire photo du Stade Rennais depuis la saison 2003/2004. C’est à dire avant l’apparition des réseaux sociaux dominants actuels. Le site web du club était alors le support digital principal. Facebook puis Twitter s’imposant, à partir de la fin des années 2000, le suivi en direct d’un match s’est progressivement déporté vers les fils d’actualité socialmedia. Tandis que le site accueillait a posteriori le compte-rendu de la rencontre. Le rôle du community manager est devenu vraiment central vers 2015/2016.

Avec la montée en puissance puis la domination croissante d’Instagram, depuis la seconde moitié de la décennie 2010, le schéma actuel s’est mis en place : il est partagé par l’ensemble des services Communication des équipes professionnelles de Ligue 1 françaises. Avec la temporalité et segmentation suivantes :

• Le live intégral de la partie sur Twitter (action par action) et en story Instagram

• Les moments clés (coup d’envoi, mi-temps, fin, buts) sur Facebook

• Les plus belles images sur le fil Instagram et en galerie sur le site internet

Cette multiplication des plateformes de diffusion induit des contraints de formats différents :

9/16 une story Insta et 1/1 pour le fil

16/9 pour Twitter, Facebook et le web

Solutions

Un process automatisé de traitement des photos en multi-formats puis d'envoi pour une diffusion en live prête à l'emploi

La solution apportée par Ouest Médias : transmettre en live des photos d’action prêtes à l’emploi, en multi-formats, afin de libérer le community-manager : il se concentre sur la rédaction de ses posts en  s’affranchissant au maximum de tout traitement d’image sous Photoshop ou Lightroom.

L’agence a tiré profit de son savoir-faire Presse, dont les sept années de collaboration intense avec le quotidien L’Equipe qui signifiait envoyer du bord de terrain pour le quotidien du lendemain, mais aussi de l’expérience de son dirigeant, parmi les pionniers du web dans le football pro (avec la participation à la création en 1999/2000, et mise en ligne en août 2000, du premier CMS alors déployé par Canal Numédia à Auxerre, Strasbourg, Lens, Lyon et Nantes).

Elle a fiabilisé le processus de transfert wifi instantané des fichiers des boîtiers Canon EOS 1 DX3 vers le Macbook de traitement du photographe. Elle s’appuie sur les fonctionnalités offertes par le logiciel Photo Mechanic. Des scripts ont été développés sous Photoshop pour automatiser le traitement et l’envoi d’un simple clic vers des sous-dossiers, sur un serveur partagé, selon la destination (réseaux sociaux, site web) et le format (pour Instagram qui se décline en hauteur et carré).

Le community manager ne reçoit plus une image brut qu’il doit recadrer et compresser. Il n’a plus qu’à la glisser telle quelle dans son post ! Voir le replay Twitter du derby breton #SRFCSB29 (2-0) comptant pour la 23e journée de Ligue 1, le 06/02/2022.

Bénéfices

Un community manager déchargé du traitement photo, un suivi temps réel des actions pour favoriser l'interaction avec les publications

Le photographe Ouest Médias décharge le community manager Stade Rennais de tâches fastidieuses, tout en s’assurant que le cadrage de ses images est conforme. Il contrôle ainsi la conformité et la qualité de sa production avant diffusion… au service de son client final.

En étant dans le tempo du match, puisque les envois de photos se font en continu au fil des actions (duels, occasions, buts et joies… et les attitudes des joueurs, prisées sur Instagram au motif qu’elles seraient génératrices d’un fort engagement… ce que l’étude des données tend pourtant à démentir !), les fils d’actualité socialmedia, ainsi alimentés en contenu visuel instantané (pour une célébration, par exemple, le temps de remontée est inférieur à une minute), favorisent les interactions avec les communautés, entre encouragements, adulations et critiques quand le sort est contraire.

Sur un match, le volume moyen de fichiers traités et transmis ainsi en live en multi-formats dépasse la centaine : c’est l’apport de l’automatisation qui l’autorise ! Sinon, le photographe passerait plus de temps sur son ordinateur qu’à déclencher. D’où aussi une veille technologique constante au sein de l’agence pour améliorer le matériel et les protocoles.

Le pré-requis est évidemment que les photos soient réussies !

En savoir plus : Ouest Médias, votre partenaire sport pro, live et digital