Mérieux NutriSciences : Senso VR, tests sensoriels en Réalité Virtuelle et modélisation 3D hybride

Problématique

Tester des produits alimentaires au sein d'environnements virtuels identiques à leur lieu de consommation habituelle ?

L’agence Ouest Médias a été consultée par le CEA Tech et Biofortis (désormais Mérieux Nutrisciences) pour, dans un premier temps, réaliser des environnements virtuels au meilleur rapport qualité/prix. Le besoin alors exprimé : développer des scènes les plus réalistes possibles sans le coût (trop élevé) de la modélisation 3D pure. S’agissant de R&D, nous n’avions pas alors la destination finale du module à construire qui nous a été communiquée, une fois notre solution choisie après mise en concurrence avec d’autres sous-traitants possibles.

Le cadre du projet : Biofortis travaillait de façon expérimentale à transposer en Réalité Virtuelle les tests physiques de produits alimentaires réalisés dans ses salles blanches, notamment à Saint-Herblain, en proche périphérie nantaise. Le premier objectif était d’apprécier si le contexte de consommation, par exemple d’un café expresso ou d’un jus de fruit, pouvait avoir un impact sur la perception gustative par un individu. Pourquoi opter pour la VR ? Pour envisager ensuite de déployer à grande échelle car organiser des sessions virtuelles de dégustation reste toujours plus simple, sur le plan logistique, que de louer un vrai bar !

La démarche rentrait dans le cadre de l’ESN (European Sensory Network) Immersive Project « Impact of Immersion Level on Capturing Consumer Reality » dont Biofortis était l’une des parties prenantes. Un article de recherche a été publié en octobre 2019 avec les conclusions de l’étude (voir ci-dessous la référence à celui-ci au chapitres des Bénéfices).

Solutions

Modélisation 3D hybride associant 3D pure, photo 360 et textures photos

La proposition Ouest Médias en réponse au besoin exprimé par le couple CEA Tech et Biofortis : miser sur une forme hybride de modélisation 3D associant aussi la photo 360, maîtrisée de longue date au sein de l’agence, et la photo classique. Concrètement, construire le squelette de la scène et le cœur de l’expérience en 3D puis habiller le décor avec des textures créées à partir de photos HD, comme si l’on posait du papier peint sur des murs ! Cette approche, expérimentale mais faisant sens pour notre part, a été retenue par Biofortis pour mise en œuvre opérationnelle.

La démarche de recherche étant de s’appuyer sur un lieu réel, deux opérateurs Ouest Médias ont pris la direction de Rome pour modéliser la salle principale du Trinity College, un pub irlandais local. Aucun plan de l’endroit n’étant disponible, la première étape a été la mesure intégrale au laser. La deuxième a consisté en une série de prises de vues photos à 360° pour disposer de sphères de référence qui donnaient les positions relatives des éléments les uns par rapport aux autres. La troisième a été d’enchaîner les photos 2D de détail, en plans larges, moyens et serrés… en vue du découpage ultérieur pour les lais des textures à plaquer sur la 3D. Une fois rentrés en France, l’intérieur du Trinity College a été modélisé en 3D (en interne). Les textures ont été apposées comme prévu et l’animation en temps réel a été développée sous Unity.

Ce concept de modélisation 3D hybride a valu à Ouest Médias le trophée Audacity Awards 2017 (Saint-Nazaire) dans la catégorie Transformation Numérique. Le prototype initial est disponible sur Sketchfab.

Bénéfices

Une modélisation 3D à coûts modérés pour un bon rapport qualité / prix et favorisant l'engagement des testeurs

Un article de recherche a donc été publié en octobre 2019 en synthèse des expérimentations sur l’application possible des environnements immersifs pour les tests consommateurs. Sous le titre « Do immersive technique help to capture consumer reality? », il précise – s’appuyant notamment sur les résultats de SensoVR à partir d’un échantillon de 513 testeuses et testeurs italiens (pour l’anecdote, Ouest Médias avait expédié son parc de huit stations PC et huit casques Oculus VR à Rome pour l’occasion) – que « toutes les technologies immersives testées ont amélioré l’engagement des consommateurs. Dans l’ensemble, une plus grande similitude des résultats avec le vrai pub a été obtenue pour la salle immersive et la modélisation VR 3D ».

Le projet SensoVR qui devait entrer dans une nouvelle étape de développement au printemps 2020 a été stoppé par la crise Covid-19 : il n’a pas repris depuis. Les enseignements pour l’agence Ouest Médias d’une telle R&D technologique, portée durant deux ans sur fonds propres (80000 euros ont été investis) et le renfort de BPI via une aide Pays de la Loire territoire d’innovation, sont nombreux. Ils confirment notre choix d’un usage modéré de la modélisation 3D et de son hybridation avec la photo HD pour maîtriser les délais ainsi que les coûts. Mais aussi contenir le poids des expériences pour consommer moins de ressources au chargement. Enfin, ils ont crédibilisé l’agence quant à sa capacité à dialoguer avec des partenaires industriels d’envergure.

Revoir la présentation de SensoVR lors de Nantes Digital Week 2018