Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

Passez à la vidéo éditoriale pour engager

Dans une récente infographie, la startup nantaise Teester, la plateforme spécialisée dans les avis clients en vidéo, fait l'inventaire des 7 qualités principales d'une vidéo dont le potentiel de conviction et le ROI seront maximisés une fois ce média publié sur un site e-commerce. Ces points forts sont transposables à toute forme de vidéo B2B ou B2B2C, en tant que contenu éditorial pour entreprises, diffusé sur le web et partagé sur les réseaux sociaux. Fond et forme doivent être travaillés avec soin dans une logique journalistique et slow content.

Prendre le temps, sortir du flux incessant des réseaux sociaux et produire du contenu éditorial pour entreprises – de la simple rédaction web jusqu'à des dispositifs plurimédias transversaux dans le cadre d'une marque média – à forte valeur ajoutée, sur le fond et la forme… c'est la logique de rupture prônée par les adeptes du slow content. Moins mais mieux… less is more ! Une stratégie gagnante à long terme car elle permet d'engager une communauté de façon ciblée, dans le respect de l'ADN de l'émetteur… en misant sur la qualité, reflet de l'expertise.

En se retrouvant sur le terrain des valeurs, les deux parties – le visiteur du site internet, prospect potentiel qu'il convient de séduire… et l'organisation qui accepte de donner en publiant pour mieux convaincre – auront plus de facilité à se comprendre et s'entendre. Donc à faire affaire !

En ce sens, quand on constate ci-dessous la durée de vie d'un contenu… il n'y pas photo entre un tweet dont l'impression sur un fil d'actualité ne signifie pas qu'il a été lu et une vidéo publiée sur une plateforme telle que Youtube : elle est pérenne et dotée d'un potentiel complémentaire de référencement ! C'est aujourd'hui l'une des armes fatales en matière de marketing de contenu, couplée à l'actualisation régulière d'un blog éditorial. Selon Hubspot, outil spécialisé dans l'Inboud Marketing, une structure qui diffuse en moyenne seize articles par mois génère 3,5 fois plus de trafic web qu'un concurrent qui serait entre zéro et quatre publications mensuelles (source).

Il n'y a plus qu'à se lancer, soit en gérant en interne soit en externalisant tout ou partie…

Plus de 20 jours pour une vidéo, 2 ans pour un post sur un blog éditorial !

Ouest MEDIAS socialmedia blog contenu editorial entreprises redaction web nantes

source : conseil mediablue.fr

Racontez en vidéo une histoire authentique et originale de façon qualitative !

Le point de départ de ce post est une infographie réalisée par la startup nantaise Teester autour des sept qualités principales d'une vidéo dédiée à la promotion d'un produit en e-commerce. Dans le détail, ces critères sont duplicables pour toute vidéo envisagée sous l'angle d'un support content marketing.

  1. Storytelling : quel est le fil rouge, quelle est l'histoire ? Sur quel chemin souhaite-t-on entraîner l'audience, en jouant sur quels ressorts émotionnels ?
  2. Qualité : l'image et le son évidemment ! Le cadre, la lumière, l'habillage, l'ajout de Motion Design pour des niveaux de lecture complémentaire… bref, un produit fini et PRO.
  3. Problème - Solution - Bénéfice : ce triptyque, socle d'un pitch de startup, fournit une structure simple et efficace pour construire un synopsis qui fonctionne autour d'une problématique à résoudre par le produit ou le service suggéré en trame de fond de la vidéo
  4. Référencement : la vidéo est un levier SEO puissant qui se travaille, à l'instar de tout contenu éditorial pour entreprises, en se fondant sur un champ lexical fouillé au moment de renseigner le titre, la description et les mots clés sur Youtube. Une fois intégrée à une page web, via l'embed html, la vidéo en question distillera son potentiel lors d'une recherche Google.
  5. Sous-titrage : d'une manière générale, la vidéo est en phase avec les usages et les supports (ou devices) de consultation. Elle est sous-titrée pour les réseaux sociaux car le plus souvent consultée sans le son, notamment sur smartphones dans des lieux publics ou les transports. Elle est plutôt en format hauteur ou carré pour Facebook. Elle reste largeur et 16/9e sur Youtube. Elle peut, voire doit, aussi adopter des durées différentes selon les canaux : les temps de consultation sont rapides sur Facebook, il faut donc faire court et concentrer l'essentiel du propos en 15/20 secondes avec les cinq premières secondes qui sont stratégiques pour accrocher ; le visionnage moyen peut atteindre jusqu'à 80% sur Youtube, ce qui laisse plus de marge pour s'exprimer. Plusieurs versions et déclinaisons de la même histoire sont une bonne pratique.
  6. Call to action : la vidéo doit engager et inciter à l'action ! Laissez vos spectateurs s'installer et s'imprégner du contenu puis travaillez le placement de vos CTA.
  7. Authenticité : dans la démonstration de Teester (voir l'infographie ci-dessous), centrée sur l'e-commerce et le B2C, la démonstration de l'authenticité se fait en entraînant les clients à réaliser leurs propres vidéos en faveur de tel ou tel produit. Là encore, ce principe est adaptable au B2B, en interviewant un client ou partenaire autour d'une solution, d'un service… proposé(e) par l'entreprise. C'est la logique des Avis qui crédibilisent car la démonstration n'est pas faite par le vendeur mais par l'acheteur satisfait.

Relire : vidéo et marketing… duo gagnant

La vidéo éditoriale d'entreprise… déclinaison des codes journalistiques en mode B2B

source : Groupe Sigma - © vidéo Ouest Médias

L'infographie Teester : 7 points pour une vidéo marketing qui engage

Ouest MEDIAS contenu editorial entreprises redaction web video Nantes

source : Teester via e-commercemag