Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

Comment partager du contenu efficace

Synthèse d'une étude publiée fin novembre 2017 sur le site américain Okdork by Noah Kagan. Elle reprenait les données issues des bases de la plateforme BuzzSumo. Ces data, fondées sur l'analyse de 100 millions d'articles publiés sur le web, au cours des huit mois précédents, concernent les Etats-Unis. Mais les conclusions, quant au fond et la forme du contenu qui fonctionne, sont transposables pour les marques médias développées par des entreprises françaises. Focus commenté sur dix points stratégiques pour générer de l'engagement.

Premier point à prendre en compte avant d'aborder la question du contenu, nous partons du principe que le contenant, c'est à dire le site web (au sens de la plateforme) est 100% fonctionnel d'un point de vue technique et que sa structure est en accord avec les règles actuelles du référencement ou SEO pour Search Engine Optimization. Les premières d'entre elles étant fixées par le moteur de recherche, leader du marché. C'est à dire Google. Parmi les plus importantes, le Mobile Friendly !

• Pour en savoir plus sur l'actualité du SEO, n'hésitez-pas à parcourir les derniers articles publiés sur ce blog dans la catégorie dédiée…

Dix points clés pour du contenu efficace sur le web et les réseaux sociaux !

Les rapports BuzzSumo, dont le dernier en date a confirmé la (re)prise du pouvoir du search sur le social, ont l'avantage de s'appuyer sur une large base de data (100 millions d'articles analysés sous l'angle des partages sur les réseaux sociaux), fournissant une approche statistique significative. Sur le plan de la forme et du fond des contenus qui engagent, en terme socialmedia dans le cadre d'une stratégie de content et marketing digital, voici dix pistes pour produire puis publier de façon efficace. C'est à dire en générant du trafic et de l'audience, des conversions… soit du ROI (retour sur investissement) tangible au regard du travail effectué !

1. Les articles longs fonctionnent mieux que les textes courts

A partir de 2.000 mots, on entre dans la zone de performance ! Cela demande une rédaction plus élaborée, de la documentation… et va dans le sens de moins de contenu pour un meilleur contenu. Si les partages sur les réseaux sociaux fonctionnent mieux, il ne faut pas perdre de vue que le référencement sur le web de ces articles est également optimisé. Ils contiennent plus de mots clés (1er niveau, longue traîne). Ils sont enrichis en images (bonus SEO par les balises H4). Et, surtout, par la densité du propos, ils vont intéresser les lecteurs qui seront enclins à revenir sur le site émetteur pour découvrir de nouvelles publications. 

Ouest MEDIAS Factory agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire marketing digital SEO content socialmedia

2. Intégrer au moins une photo dans un post Facebook

Bien que l'algorithme de Facebook se durcisse et suscite des interrogations, le réseau de Mark Zuckerberg reste une source incontournable de trafic pour nombre de sites web (en audience entrante par clic d'un article partagé dans les fils d'actualité des communautés) dont ceux des médias. Le pouvoir de l'image (elle vaudrait 1.000 mots selon la formule connue) est ici indéniable : un post Facebook comprenant au moins une photo est deux fois plus partagé que le même post sans visuel !

Pour les utilisateurs aguerris, il est possible d'implémenter une balise spécifique (meta tag) afin d'indiquer à Facebook, au moment du partage du lien de votre article web, que vous souhaitez telle ou telle photo en vignette de prévisualisation dans le Newsfeed.

• Pour cela, suivre les indications pour développeurs disponibles ici…

Ouest MEDIAS Factory agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire marketing digital SEO content socialmedia 

3. Sur Twitter, une photo suscite aussi plus d'engagement

Constatation identique sur Twitter ! Un lien simple en partage ne fonctionne pas. Avec une photo, c'est beaucoup mieux. Le top… la Twitter Card qui aspire automatiquement le titre de l'article, les premières lignes de celui-ci en résumé et la photo principale. Les CMS comme WordPress gèrent cette fonctionnalité en natif. Pour des sites web codés en dur, il revient aux développeurs de faire lien avec l'API de Twitter.

Ouest MEDIAS Factory agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire marketing digital SEO content socialmedia Twitter

4. Choisir un angle qui interpelle…

Sans surjouer votre contenu comme un mauvais acteur, et tout en respectant la ligne éditoriale de votre marque média, il faut saisir le lecteur… et lui donner envie sur les réseaux sociaux. C'est une vieille règle de la presse écrite, transposable au digital : tout se joue à la lecture du titre puis du chapeau. Si vous accrochez votre public à ce moment, vous avez des chances de le garder au moins sur le premier tiers de l'article. D'où l'intérêt de délivrer les informations essentielles dans le paragraphe initial. Autre règle de la presse écrite devenue celle de la pyramide inversée en SEO… A l'instar d'une dépêche AFP qui donne les 5 W dans le lead : When, Why, Where, What, Who !

Enfin, tablez sur l'émotion voire l'empathie avec mesure… Questionnez pour exploiter le bon retour des quizzes.

Ouest MEDIAS Factory agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire marketing digital SEO content socialmedia

5. Miser sur les listes et les infographies

Facebook a récemment (ré)activé une fonctionnalité ancienne, en (ré)introduisant les listes personnelles (les endroits que l'on désire visiter dans le monde, les choses à accomplir…) à partager dans les fils d'actualité. Rien d'étonnant car cette forme de contenu performe. De même pour les infographies qui ont toujours eu la côte.

Astuce : si vous optez pour du contenu long, en lien avec le point 1/ évoqué en entame de cet article, organisez-le en liste pour le rendre lisible et éviter qu'il ne décourage le lecteur s'il se présente sous la forme d'un dense pavé de texte. En segmentant, vous aérez (héritage du print !) et en optant pour une liste… vous structurez et rendez accessible le propos. CQFD.

Ouest MEDIAS Factory agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire marketing digital SEO content socialmedia infographie

6. Le pouvoir des chiffres dans un titre et la magie du 10 !

Mettre un chiffre dans le titre d'un post est une quasi-martingale… Misez sur le dix pour gagner des positions. On aurait pu le faire ici en écrivant Dix conseils pour publier et partager du contenu efficace. De même, bornez vos listes à dix entrées maximum.

Ouest MEDIAS Factory agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire marketing digital SEO content socialmedia

7. Soyez digne de confiance

En plein débat sur les Fake News, les contenus doivent être de provenance certifiée. Il faut citer ses sources après vérification de celles-ci. Et partager sur des réseaux sociaux (Twitter, Facebook, Instagram, LinkedIn…) avec des comptes qui soient authentifiables : biographie actualisée, photo de profil…

Ouest MEDIAS Factory agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire marketing digital SEO content socialmedia

8. S'appuyer sur un ou plusieurs influenceurs comme allié(s)

Il suffit d'avoir été retweeté une fois par un compte Twitter puissant, ou partagé par une page Facebook dotée d'un grand nombre d'abonné(e)s, pour être en mesure d'apprécier le bonus d'audience et d'engagement fourni par un influenceur et/ou une influence. Cela vaut en B2C comme en B2B2C et B2B. Par exemple, pour des publications sur la transformation numérique des entreprises, autour du hashtag #TransfoNum ou #DigitalTransformation, un RT du @flashtweet ou de @briansolis fera potentiellement exploser vos statistiques socialmedia ainsi que votre Google Analytics.

Pour susciter ces partages, il convient d'être un peu subtil et d'éviter toute incitation à l'emporte-pièce. Bref, ne pas être lourd ! Dans réseau social, il y social… ce qui signifie un minimum de savoir-être dans les relations même désintermédiées et virtuelles.

Ouest MEDIAS Factory agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire marketing digital SEO content socialmedia

9. S'appuyer sur le contenu existant pour le (re)partager de façon régulière

La durée de vie du contenu sur les réseaux sociaux est si courte qu'il n'est pas possible de produire en flux continu des articles inédits pour alimenter les fils d'actualité. Dans une TPE ou PME qui mise sur le content marketing, le rythme n'est pas tenable au regard de la taille réduite des équipes (quand elles existent…) dédiées à la communication et au marketing digital.

Il ne faut donc pas hésiter à recycler son contenu à intervalles réguliers. En moyenne, au bout de trois à quatre jours, une publication a quasi-disparu des réseaux sociaux. Si l'article est encore pérenne, les usages n'interdisent pas un nouveau partage. L'idéal est de le faire sous une forme différente, en changeant la photo de prévisualisation, l'accroche du post Twitter ou Facebook…

Cette capacité à travailler dans la durée doit aussi être considérée sous l'angle éditorial. En mixant, sur un blog, des contenus à durée de vie plus longue (sur des thèmes de fond) et d'autres plus en lien avec l'actualité, on réalise des économies d'échelle.

10. Partager au bon moment le bon jour… et d'abord le mardi !

L'un des avantages du numérique réside dans la faculté à tout mesurer. Google Analytics fournit les data d'acquisition d'audience des réseaux sociaux vers un site web. Tandis que chaque plateforme (Twitter, Facebook, LinkedIn…) récapitule les données de performances des publications en son sein. En croisant, il est (assez) facile de déterminer ce qui rencontre du succès, pourquoi, comment et quand.

D'une manière générale, il convient de partager le matin (7h00/9h00), le midi à l'heure du déjeuner et en début de soirée (17h00/19h00) avec une priorité à accorder au mardi…

Ouest MEDIAS Factory agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire marketing digital SEO content socialmedia

source : How to create viral content