Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

MT180 : avec talent et brio à Stéréolux

Salle comble, mardi 13 février, pour la finale nantaise de Ma thèse en 180 secondes, organisée par l'école doctorale de l'Université de Nantes. Une première dans un lieu ouvert au grand public. Et une réussite totale ! Huit candidats en lice, six filles et deux garçons, selon des règles précises, pour exposer les contexte et enjeux scientifiques de leurs travaux respectifs. Un exercice périlleux pour ces doctorants… mais qui avaient été bien préparés par leurs coachs. Premier prix du jury remporté par Lucie Bonneau (apprendre à problématiser en classe d'histoire au lycée).

S'ouvrir au grand public, vulgariser sans édulcorer, rendre compréhensible le complexe… Ma thèse en 180 secondes est une première étape pour donner à voir la recherche aux non initiés. Une façon de comprendre que le travail mené dans les laboratoires peut trouver, à terme, des applications concrètes pour chacun d'entre nous. Illustration, par exemple, hier soir avec Khaoula Boukir, l'une des quatre lauréates, dont les Politiques d'ordonnancement temps réel, multiprocesseurs prouvés… sont à mettre en relation avec l'amélioration de la sécurité des automobiles ainsi que les véhicules autonomes en ligne de mire.

Les 450 spectateurs qui ont garni Stéréolux, complet pour l'occasion, n'ont pas été déçus par la performance de chacun des huit candidats dont une large majorité de filles ! Certains ont eu plus ou moins de mal à se libérer. D'autres se sont lâchés la bride avec plus de facilité. Mais toutes et tous ont assuré, livrant des prestations solides. Ils ont d'ailleurs rendus hommage à leurs deux coachs au sein de l'école doctorale de l'Université de Nantes dont la consultante RH Sophie Bellec avec laquelle Ouest Médias a eu le plaisir de collaborer à l'automne 2017 sur un SPOC… justement destiné aux thésards. Cet ensemble de sept vidéos s'attache à analyser la thèse comme la gestion d'un projet complexe. Cela afin d'identifier les compétences et soft skills mis en œuvre par les étudiants.

Quatre lauréats en route vers la finale régionale à Rennes, le 16 mars

Au terme des délibérations du jury et du vote du public, trois lauréates et un lauréat ont été distingués. Ils sont qualifiés pour la finale régionale qui aura lieu à Rennes, le 16 mars prochain, au Couvent des Jacobins. Objectif : accéder à l'étape suivante… la finale nationale ! Bonne chance à eux.

  • 1er prix du jury : Lucie Bonneau - Apprendre en problématiser en classe d'histoire au lycée ; le haut potentiel intellectuel à l'épreuve de l'orchestration de l'hétéroglossie du groupe au sein d'une communauté scientifique scolaire
  • 2e prix du jury : Khaoula Boukir - Politiques d'ordonnancement temps réel, multiprocesseurs prouvés
  • 3e prix du jury : Olfat Malak - Interactions moléculaires dans les canaux dépendants du potentiel. Implications thérapeutiques pour les canalopathies cardiaques et musculaires
  • Prix du public : Antoine Soulier - Caractérisation aérodynamique d'un capteur (e-penon) pour l'analyse et le contrôle d'état de l'écoulement sur une surface