Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

SEO : 5 outils Google gratuits pour se lancer

Le bon référencement d'un site internet est un exercice délicat qui demande un travail au quotidien. Sur le fond et la forme, sur le contenant (la plateforme web) et le contenu (articles, photos, vidéos…). Selon les activités, commerces, TPE, PME… B2C ou B2B, les enjeux sont différents. Pour certains, il est impératif d'être trouvés pour vendre de façon directe en e-commerce. Pour d'autre, afin de faire venir les clients en boutique ou déclencher une prise de contact d'un prospect. Dans tous les cas, un premier niveau complet d'analyse est possible en mode gratuit.

Sans négliger Bing ou Qwant, Google est le premier moteur de recherche à l'échelle de la planète (93% du marché). Et Youtube, la plateforme vidéo détenue par la firme de Moutain View, est le deuxième ! La position hégémonique du plus emblématique des GAFA(s), en matière d'indexation des contenus en ligne, est pour le moment incontesté d'un point de vue statistique. Quand on se lance dans une approche SEO (pour Search Engine Optimization), le premier mot qui vient à l'esprit – à tort ou à raison, c'est un autre débat – est donc Google !

De façon plus précise, les algorithmes du géant mondial auxquels des pouvoirs mystérieux sont parfois prêtés. Notamment celui d'apparaître en première page des SERP (Search Engine Result Page) sur des requêtes génériques (par exemple… agence digitale) et, plus encore, dans la Local Box quand il s'agit d'une requête géographique (par exemple… agence digitale Nantes). Mais il y a peu de magie dans ces processus.

Rappelons qu'il existe trois algorithmes principaux :

  • Panda : c'est l'algorithme majeur. Il traite le contenu qu'il hiérarchise entre bonne et mauvaise qualité…
  • Pingouin : il est aussi nommé Pinguin. Il sanctionne les sites qui vont au-delà des règles en matière d'optimisation de leur référencement dont le linking frauduleux !
  • Hummingbird : son autre appellation est Colibri. C'est le plus inuitif des trois car il travaille sur des associations de mots-clés avec la volonté de guider l'internaute lors de requêtes ouvertes. Il est aujourd'hui en première ligne alors que la recherche vocale apparaît comme l'une des tendance SEO 2018…

Cet article ne rentre pas dans les considérations techniques quant à la bonne adaptation d'un site web aux pré-requis du référencement :

  • Approche mobile et responsive
  • Balises
  • Bascule en https
  • Vitesse de chargement
  • Richesse et diversité du contenu
  • Association de mots-clés de premier niveau et longue traîne
  • Liens internes, renforcement de l'autorité par l'acquisition de liens entrants forts…

Il se positionne en aval quand il s'agit de mesurer et d'apprécier l'adéquation aux règles ainsi que la pertinence du travail réalisé pour éventuellement corriger le tir.

S'il existe des solutions payantes (Semrush, Majestic SEO, Yooda…), Google donne aussi accès à une panoplie d'outils « propriétaires » qui livrent beaucoup d'informations à partir des data collectées au quotidien et des indications précieuses pour gagner des positions.

1. Google Analytics

C'est la base ! Une fois installé sur votre site internet, via quelques lignes de code spécifique, Google Analytics recueille et ordonne les données :

  • Visiteurs et visiteurs uniques
  • Pages vues
  • Temps moyen par session
  • Taux de rebond (visiteur entrant et sortant sans le moindre clic)
  • Chemin suivi par les internautes de l'entrée à la sortie du site
  • Canaux d'acquisition
  • Réseaux sociaux référents
  • Mesure de la performance publicitaire si des campagnes Ads sont engagées
  • Analyse plus fine en créant des segments (rebond et hors rebond), en comparant deux périodes…

En connectant Google Analytics à Google Data Studio, vous pouvez même automatiser vos tableaux de bord.

La présentation Google Analytics

2. Google Search Console

Avec la Search Console, on monte d'un cran dans l'analyse avec l'opportunité de contrôler (en partie car Google masque certains éléments) les données relatives aux résultats de recherche pour un site web :

  • Apparence dans les résultats de recherche
  • Trafic de recherche
  • Index Google
  • Exploration dont les erreurs 404 et l'intégration du sitemaps
  • Problèmes de sécurité

A la marge, cet outil s'avère utile pour neutraliser les petits malins qui utilisent votre site internet comme destination d'un backlink frauduleux (un lien entrant que vous n'avez pas sollicité). Grâce à lui, en postant un simple fichier texte contenant l'URL à désavouer, vous éviterez les foudres de Pingouin.

La présentation Google Search Console

3. Google Page Speed Insights

Page Speed est ultra-simple à utiliser : à partir de l'URL de votre site web collée dans le champ d'analyse, il analyse la vitesse de chargement de la page, donne un score (desktop et mobile) et des indications pour améliorer la performance. La mise en œuvre relève ensuite du travail d'un développeur.

• Le guide Page Speed Insights

4. Test my site

La plupart des sites perdent la moitié de leurs visiteurs potentiels en raison d'un temps de chargement trop long ! Test My site fonctionne de la même façon que Page Speed (on peut d'ailleurs considérer le premier comme la version grand public du second) en soumettant l'URL à analyser. Avec une particularité : l'outil prend comme référence une connexion mobile moyenne en 3G. Une illustration de l'approche Mobile First, autre tendance 2018 prégnante. Le diagnostic effectué, le verdict est sans concession, surtout si rien ne va ! Avec un code rouge, orange et vert 100% lisible :

  • Temps de chargement en seconde(s)
  • Pourcentage de visiteurs potentiels perdus
  • Comparaison sectorielle
  • Ajustements proposés pour gagner en performances
  • Envoi du rapport complet par mail

Faites le test de votre site web

5. Google My business

Probablement l'une des « armes » fatales en matière de référencement local. Une obligation pour un commerce ou une TPE : les fiches Google My Business apparaissent en premier dans les résultats de recherche. D'autant plus si la requête est organique… soit effectuée sur le nom de l'entreprise. Le back-office est de plus en plus riche. Il permet de…

  • Créer et renseigner la fiche (nom, coordonnées, activité, site web…)
  • Enrichir la fiche (photos, visite virtuelle à 360°)
  • Partager des posts… idéal si vous publiez sur le blog éditorial de votre site web, vous pouvez alors augmenter la visibilité de vos publications (photo, lien…)
  • Accéder à l'ensemble des statistiques de recherche de votre établissement, Google Analytics, Youtube
  • Contrôler les avis qui prennent de plus en plus d'importance en matière de SEO

Google My Business est même doté d'un éditeur basique de site web destiné aux plus petites organisations qui désirent disposer d'une présence de base en ligne. Il est 100% gratuit !

Guide Google My Business

Deux sites référents pour aller plus loin en matière de SEO :

Comment fonctionne les moteurs de recherche Google et Bing !

Ouest MEDIAS agence digitale Nantes Rennes Saint-Nazaire SEO 3D VR marketing