Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

Entreprises : la montée des outils collaboratifs

Pour faciliter le partage d’idées et faire travailler ensemble, en mode projet, des équipes parfois géographiquement dispersées, un nombre croissant d'entreprises, engagées dans un processus de transformation numérique de leur organisation, plébiscitent les outils collaboratifs. Au-delà du partage de l'information et l'optimisation de la gestion des tâches, ces plateformes (dont Slack parmi les plus connues), permettent aussi la montée en compétences des salarié(e)s grâce aux possibilités offertes en matière de formation.

L’utilité des mails est avérée. Mais ils ne sont pas les plus adaptés quand il s’agit de discuter d'un projet entre de multiples collaborateurs. Depuis plusieurs années, c'est une tendance structurelle de la transformation numérique des TPE, PME, ETI… impulsée par le mode de fonctionnement des startups, des entreprises se tournent vers des plateformes collaboratives, dotées d’une messagerie collective permettant l’échange, le partage de documents et d’informations. Voire équipées pour la visioconférence.

Ces plateformes, pour les plus connues, s’appellent Slack, Microsoft Teams ou encore Workplace de Facebook.

Ces outils facilitent le travail en équipe. Sans forcément se trouver à l’autre bout de la France (ce qui devient courant avec le télétravail), ils simplifient les échanges de personnes à quelques bureaux d’intervalle et/ou au sein d'un open space. La conversation se fait dans un espace dédié au projet concerné ou au groupe de discussion. La productivité s’en trouve ainsi augmentée.

Ouest MEDIAS agence digitale Nantes Saint-Nazaire Rennes marketing digital

Source : H2 University

Les vertus d’une collaboration entre apprenants

Autre atout du collaboratif : l’apprentissage collectif. Aujourd’hui, la formation continue est incontournable dans la stratégie d’une organisation. Nécessaire à son fonctionnement avec des déclinaisons multiples : classe virtuelle, digital learning, learning games, blended learning, micro et mobile learning… ou encore le social learning (Lire… le Digital Learning, tendance 2018).

Dans ce dernier concept, les réseaux sociaux, les outils de crowdsourcing (*) ou même les plateformes communautaires deviennent des moyens collaboratifs de formation efficaces.

Slack, Microsoft, Facebook, Google… concurrence ouverte !

Les éditeurs ont bien identifié le potentiel de ces outils. La concurrence est devenue plus rude. Slack, d’abord confidentiel puis ouvert au public en 2013, avait endossé le costume de pionnier en la matière et affichait plus de six millions d’utilisateurs quotidiens en septembre 2017. Il est désormais challengé.

Depuis décembre 2016, Microsoft a développé la solution Teams, disponible au sein d’Office 365 pour les entreprises. Facebook a embrayé le pas avec Workplace.

Google n’est pas en reste et rivalise grâce à G Suite. La firme de Mountain View a par ailleurs décliné Hangouts en deux versions :

  • Meet (vidéoconférence)
  • Chat (messagerie instantanée)

Le collaboratif semble avoir de beaux jours devant lui. Dans son article « Collaboratif, Microsoft peut-il encore dominer le marché ? », Le Monde informatique cite l’estimation du cabinet d’études Market and Markets. Selon celui-ci, « le marché de la collaboration d’entreprise passera de 26.69 milliards de dollars en 2016 à 49.51 milliards de dollars d’ici 2021, soit un taux de croissance annuel composé de 13.2 % ».

(*) Définition du crowdsourcing ou production participative selon Wikipédia :

La production participative, l'externalisation ouverte ou le crowdsourcing, est l'utilisation de la créativité, de l'intelligence et du savoir-faire d'un grand nombre de personnes, en sous-traitance, pour réaliser certaines tâches traditionnellement effectuées par un employé ou une entreprise.