Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

Podcast : des histoires au creux de l'oreille

Fermer les yeux et s’immerger dans un récit. Le contenu audio permet de raconter autrement de belles histoires et séduit un public de plus en plus nombreux. Le marché du podcast (estimé à 220 millions de dollars en 2017 aux Etats-Unis) est d’ailleurs grandissant en France… Les médias n’y font pas la sourde oreille ! Tour d'horizon des récentes productions hexagonales qui réinterprètent le genre et relookent un format ancien. Il n'est plus question du simple replay d'une émission mais de créations originales qui ouvrent la porte de l'imaginaire.

Il y a quelques années, rares sont ceux qui auraient misé un sou sur le podcast, alors jugé vieillot, qui permet de réécouter des créations audio en téléchargement ou en streaming. Et pourtant ! Le succès incontestable de Serial, le podcast américain lancé en 2014 qui tente d’élucider une affaire de meurtre, a démontré le pouvoir de ce format. Si bien que les médias français, depuis 2016, commencent à vraiment y porter intérêt. De nouveaux acteurs (producteurs et diffuseurs de podcasts numériques tels que Binge Audio) affichent une santé de fer. Des journalistes lancent leur propre plateforme, attirés par la liberté narrative et le caractère immersif.

Etre plongé dans une bulle !

Que les auditeurs recherchent-ils… L’immersion, l’émotion, la proximité, l’intimité, la confidence. Etre plongés dans une bulle, pendant parfois plus d’une heure, et aller à la rencontre d’anonymes, découvrir des parcours hors des sentiers battus, des histoires loufoques, exceptionnelles, ou même singulières.

Dans ses séries, Slate.fr donne place au récit. Dans La Poudre (Nouvelles Ecoutes), la journaliste Lauren Bastide tend le micro à des femmes inspirantes. Dans Les couilles sur la table (Binge Audio), femmes et hommes en quête de réponses existentielles se livrent. Dans un registre proche, Canal + a lancé mi-décembre dernier son expérience auditive Calls (voir ci-dessous) où des histoires sont racontées sans image à travers une dizaine d’épisodes.

Une offre riche et variée, une facilitité d'écoute…

Finalement, toutes les curiosités peuvent être nourries tant l’offre en podcast s’élargit. Une enquête auprès d’Américains, publiée par Concordia University Saint Paul (infographie ci-dessous), démontre toutefois une préférence pour les programmes humoristiques, éducatifs, d’actualité, ou de sport.

Ce support, devenu un format web sonore à part entière et plus seulement mis à disposition après une première radiodiffusion, captive tant les millenials (18-34 ans) que les 35-54 ans. Il dispose dun sacré avantage. En voiture, derrière les fourneaux, dans les transports en commun, au travail ou même dans son lit, les expériences de vie peuvent en effet être écoutées à toute heure et en tout lieu.

 Infographie : les résultats de l'enquête Concordia Université Saint-Paul

Ouest MEDIAS agence digitale Nantes Saint-Nazaire Rennes podcast