Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

Salariés… ambassadeurs de l'entreprise

L'employee advocacy est la pratique qui consiste à faire des collaboratrices et collaborateurs d'une organisation… les ambassadeurs de celle-ci sur les réseaux sociaux, grâce aux contenus diffusés et partagés auprès des communautés professionnelles de chacune et chacun d'entre eux. Notamment sur Linkedin et Twitter. Les messages diffusés par l'entreprise bénéficient ainsi d'une portée amplifiée, par l'agrégation des communautés individuelles, et d'une crédibilité amplifiée.

Sous-estimer le potentiel des salarié(e)s serait un tort. Prenez l’annonce d’un événement : si elle n’est partagée sur les réseaux sociaux qu’au nom de l’entreprise… la portée sera faible. Plus limitée en tout cas que si le meilleur des relais – les collaboratrices et collaborateurs – entre en jeu. Pour la simple et bonne raison qu’un message posté par un proche, un collègue, une connaissance, et non par un compte entreprise, aura plus de poids. Le lien de confiance est personnel. L’efficacité s’en trouve amplifiée.

Certaines organisations l’ont compris depuis longtemps. Elles font des salarié(e)s, des ambassadeurs sur les réseaux sociaux. Dans le cadre d’une stratégie social marketing, cette approche appelée Employee Advocacy peut se montrer (presque) imparable.

En visibilité, déjà. Quels que soient les canaux choisis (Twitter, Linkedin, Facebook, etc…), les communautés B2B et/ou B2B2C des intéressé(e)s sont est construites. On suit plus facilement le compte social d’un individu, que celui d’une entreprise. Le message s'en trouve amplifié de façon immédiate.

En accompagnant les équipes par des formations, un partage de bonnes pratiques ou encore une charte d’utilisation, l’entreprise encourage à emprunter cette voie et donne les cartes en mains pour devenir acteurs de la vie de son entreprise.

Une relation gagnant-gagnant

Avantageuse pour la marque Employeur et génératrice de trafic, la manœuvre est à double effet. « La relation sera gagnant-gagnant. Le collaborateur pourra travailler son personal branding, effectuer une veille régulière, activer son réseau ou simplement accroître sa notoriété et sa crédibilité », souligne l’auteur de l’article « Qu’est-ce qu’une stratégie d’Employee Advocacy » paru dans les Echos mi-novembre dernier.

ouest medias agence digitale nantes transfonum employee advocacy

Pour porter une stratégie efficace, l’entreprise devra la penser et la structurer dans sa complexité. En tentant, en premier lieu, de conquérir des ambassadeurs selon leur domaine de compétences. Tous ne partagent pas le même contenu, forcément. Inutile alors de leur envoyer des informations inadaptées… qu’ils ne souhaiteront guère relayer. Au risque d’avoir une communication sans impact sur le web…