Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

Dix conseils pour un Livetweet réussi

Préparation, réalisation, debrief… le suivi d'un évènement en direct sur les réseaux sociaux, et Twitter en particulier, ne s'improvise pas côté organisateur. L'image de marque de celui-ci, au travers de la qualité des posts diffusés, est en jeu. Et les participants, qu'il s'agisse d'un forum, d'un salon… attendent aussi de la visibilité ainsi que de l'engagement. Voici quelques règles simples à suivre pour déployer un Livetweet dans les meilleures conditions possibles et se donner des marges de manœuvres…
  1. Créez un #hashtag unique, facilement identifiable, pas trop long… et utilisez-le pour l'ensemble des tweets avant, pendant et après le Live. Ce mot-clé fédérateur sera la marque de votre évènement et la clé de partage des publications par la communauté réunie le jour J. Il sera bien pratique pour remonter puis analyser les data !
  2. Teasez, teasez et (re)teasez de toutes les façons possibles de 4/6 semaines avant l'évènement (#SaveTheDate) au J-1 en imaginant un chaînage logique des publications pour draîner une affluence maximale le jour J. Il n'est pas interdit de faire un peu de Social Ads aux dates-clés (J-30, J-15, J-1). Intégrez le #hashtag dans les signatures de mails et réalisez au moins une campagne d'emailing. N'hésitez-pas à engager avec les speakers en les incitant à communiquer en amont sur les propres réseaux afin de les convertir en ambassadeurs.
  3. Publiez au moins une vidéo d'annonce en pré-event… si votre budget le permet, à l'instar de celle-ci pour Digital Change Rennes, au printemps dernier.
  4. Identifiez de façon précise la ou les communauté(s) qui participeront, créez des listes thématiques pour les rassembler, localisez les influenceurs, documentez-vous… d'une manière générale, anticipez car, le moment venu et dans le feu de l'action, il faut se concentrer sur l'essentiel (Le Live) en ayant à disposition l'ensemble des éléments de langage ainsi que contextuels ! Sans oublier un conducteur.
  5. Validez les outils dont vous aurez besoin… au minimum un Tweet Deck bien configuré avec des colonnes permettant de suivre le flux, les notifications du compte émetteur du Live, les mentions du #hahstag… En multi-contributeurs, comme cela était le cas pour le récent Digital Change 2017, vous pouvez vous appuyer sur une solution en ligne telle Swarmbird qui permet de stocker les tweets en mémoire tampon pour validation par l'administrateur, seul habilité à pousser le contenu sur le réseau…
  6. En direct, restez zen ! Gardez de la distance et ne publiez pas à tout va… Le temps du moche vite posté est heureusement derrière nous. Une minute de recul est indispensable pour sélectionner le propos différenciant. Ajoutez-y un élément de contexte pour enrichir. Soyez intraitable sur la qualité des médias (photo, vidéo, infographie). N'oubliez-pas de brander ces éléments additionnels (cache, logo, habillage) pour garantir la visibilité de la marque émettrice au gré des partages et reprises. N'abusez-pas des GIFs. Adaptez le ton au sujet. Si vous œuvrez en marque blanche pour une organisation tierce, comme c'est le cas pour les Livetweets de l'agence digitale Ouest Médias, ne vous mettez pas en scène. Ne confondez pas les genres ni les comptes Twitter. La star, ce n'est pas vous ! Mais votre client.
  7. Engagez avec efficacité et modération… en citant dans les posts le speaker, son organisation… en associant tel ou tel influenceur présent, selon votre connaissance du sujet et des communautés associées. A ce moment précis, le travail de préparation prend tout son sens pour générer de l'écho et faire monter le hashtag en trending topic, le fameux #TT… graal du Liver.
  8. Calibrez une équipe en rapport avec la durée de la manifestation, la surface à couvrir et l'enrichissement multimédias qui est prévu. Une seule personne se trouve vite dans la difficulté si elle doit assurer les publications en direct, le community-management (RT, likes, réponses), les photos, les vidéos…
  9. Compilez a posteriori les posts publiés en direct pour un replay à J+1 via des outils simples comme Twitter Moments ou Storify… voir l'intégrale Digital Change 2017. Agrégez les données à disposition pour rédiger un rapport de statistiques qui montrera la participation, l'engagement… Remerciez les participant(e)s, les partenaires.
  10. Capitalisez sur les data acquises pour enrichir votre connaissance de la communauté ainsi engagée (créez une liste des participants et influenceurs… qui servira pour l'édition suivante), tirez les conséquences des points forts et faibles de l'opération lors d'un retour d'expérience.

Voilà, vous savez tout ou presque ! A vous de jouer…

Digital Change 2017 : les data du Live