Marketing B2B : contenus et social selling en pole

Dans une récente infographie, le Club des Directeurs Marketing et Communication de l'IT (CMIT) dresse la synthèse de l'évolution du marché B2B en 2017. Ces acteurs qualifient l'année en cours de « charnière pour la digitalisation des usages et des outils ». Parmi les trois objectifs prioritaires identifiés, la définition ou la révision des stratégies de contenus s'impose pour un tiers. A l'instar de l'intégration du Social Selling dans les dispositifs activés au sein desquels le mobile n'est pas encore mature…

En cette fin d'été, à l'heure de la rentrée 2017/18, les chiffres publiés par le CMIT dressent à la fois un état des lieux du marché en 2017… et permettent de se projeter en 2018. Donnée significative, 42% des sondé(e)s indiquent qu'ils/elles ont intégré le Content Marketing dans leur stratégie. Pour un tiers de l'échantillon, définir ou revoir la stratégie de contenus est l'un des trois objectifs prioritaires à venir dans un contexte favorable de budgets en hausse.

Si le Social Selling est encore peu répandu (26% n'en font pas une priorité pour les ventes, 17% déclarent qu'ils manquent de contenus), l'intégration de celui-ci dans les dispostifs d'activation est l'un des deux autres objectifs majeurs cités.

A l'aulne des indicateurs les plus scrutés, l'approche est logiquement orientée ROI. Les deux principaux d'entre eux :

  • Le nombre de leads générés (49%)
  • Le binôme revenus/ventes (27%)

La création de contenus et la notoriété de la marque arrivent en 3e position à 10% ! Chiffre qui devrait progresser au fur et à mesure que le Content Marketing s'impose sous ses différentes formes et acceptions, de la simple production via un blog éditorial à la création globale d'une marque média.

L'infographie de synthèse CMIT

content marketing CMIT