Ouest Médias - Agence digitale Nantes Saint-Nazaire

L1 (J33) : des matches… et Bastia-OL !

Triste football et triste semaine pour l'Olympique Lyonnais entre un match d'Europa League entaché d'incidents avec les supporters turcs d'Istanbul… et une 33e journée de Ligue 1, dimanche 16 avril, interrompue à la mi-temps après des scènes inadmissibles sur le terrain de Furiani à Bastia. Les sanctions devraient être très sévères pour le club corse. Dans l'Ouest, les équipes se sont contentées de jouer. Rennes gagne enfin. Guingamp l'emporte aussi. Angers, Lorient et Nantes perdent.

Le SC Bastia s'apprête à subir sa 5e instruction de la LFP (trois « condamnations » prononcées et une quatrième en attente) au cours de cette saison 2016/17 qui pourrait, voire devrait, lui être fatale au sein de l'élite alors que le club corse est déjà dernier de Ligue 1. Les incidents survenus dimanche 16 avril 2017, sur la pelouse du stade Furiani (vidéo ci-dessous) tandis que les joueurs de l'Olympique Lyonnais s'échauffaient… puis à la mi-temps au moment où Anthony Lopes, le gardien de l'OL regagnait le vestiaire, après 45 minutes de jeu normales, vont appeler des sanctions (très) sévères.

« Trop c'est trop. Il s'agit de faits inqualifiables », a déclaré Nathalie Boy de La Tour, la présidente de la LFP. La question est de savoir comment cela peut-il se produire ? Comment des pseudo-supporters, une minorité qui porte atteinte à son propre club, peuvent-ils entrer sur la pelouse pour menacer l'intégrité physique des joueurs adverses ? Comment des stadiers, gérés par le club organisateur, peuvent-ils se comporter ainsi que les images les montrent ?

En vidéo : les incidents Bastia - OL à Furiani

Stade Rennais - Lille (2-0) : enfin une victoire du SRFC !

Sur le plan sportif, on jouait au football dans l'Ouest… Au Roazhon Park, le Stade Rennais renoue enfin avec la victoire. Les Bretons ne s'étaient plus imposés depuis la 16e journée. C'était le 4 décembre dernier contre Saint-Etienne. Succès des Brétilliens 2-0 aux dépens de Lille (Mubele 9e et Sio 29e). Maintien assuré pour le SRFC qui recevra Monaco pour conclure une saison qui promettait (4e au classement après 14 journées) mais s'est enlisée après la trêve hivernale. Les départs conjoints de Ntep, Grosicki et Henrique n'ont pas aidé. Cette rencontre face aux Nordistes était la 250e du gardien Benoît Costil sous le maillot rouge et noir, toutes compétitions confondues. Il a été le meilleur rennais sur le terrain !

Voir les contenus produits en direct par l'agence digitale Ouest Médias

FC Nantes - Bordeaux (0-1) : coup d'arrêt

Dans une bonne dynamique depuis l'arrivée de Sergio Conceição à la tête de l'équipe, invaincus depuis le 11 mars dernier (succès 3-2 à Montpellier), les Canaris subissent un coup d'arrêt à domicile alors qu'ils regardaient vers le haut du tableau. Défaite 0-1 à La Beaujoire contre Bordeaux qui consolide sa 5e place au classement provisoire. Maintien assuré pour le FCN.

Guingamp - Toulouse (2-1) : Kombouaré vs Dupraz… fortes têtes !

Angers - PSG (0-2) : le SCO bouscule Paris porté par Angel Di Maria

Montpellier - Lorient (2-0) : les Merlus toujours barragistes 

Le classement de Ligue 1 après 33 journées avec Score n'Co

Statu quo en tête puisque Monaco (1er), PSG (2e) et Nice (3e) ont gagné. Les deux premiers comptent un match en moins par rapport aux Aiglons, assurés de disputer la Ligue des Champions en 2017/18. C'est le meilleur classement des Azuréens depuis 1976. Les places en Europa League vont se jouer entre Lyon, Bordeaux et Marseille. En bas de classement, c'est serré de Lille (14e, 37 points) à Lorient (18e, barragiste, 31 points). Cela devient compliqué pour Dijon (19e, 29 points) et on n'en rajoutera pas sur Bastia (20e, 28 points) qui s'est sabordé hier.